Découvrir Naves

IMG_4609'

Présentation

Naves est une commune du centre-ouest de la France, située au centre du département de la Corrèze dans le Limousin. Elle est chef-Lieu de canton. 
Située idéalement à quelques kilomètres seulement de la ville aux sept collines (Tulle) et bénéficiant d’une sortie sur l’A89 reliant Bordeaux à Clermont-Ferrand, Naves se révèlera pour les passionnés d’archéologie et les amoureux d’art sacré, un terrain de jeux exceptionnel et incontournable. La commune de Naves est traversée par la Corrèze, la Solane, la Vigne, la Vimbelle et la Céronne. Elle est divisée en 4 vallées comprenant sur leur crête des collines : la vallée de la Corrèze-Vimbelle, celle de la Vigne, celle de la Solane et celle de la Céronne.
Les 2500 habitants vivent sur une superficie totale de 36 km² avec une densité de 63 habitants par km² et une altitude moyenne de 408 m. Ces deux dernières décennies, la population a fortement augmenté.
Les habitants et habitantes de Naves sont appelés les Navarois et les Navaroises.

Histoire

Le toponyme de Naves vient du latin Navea signifiant vallée fertile. La dénomination actuelle est elle-même dérivée du nom occitan Navas. Au centre d’une zone de 30 km de rayon comprenant de nombreuses mines d’or et d’étain exploitées par les Lémovices, qui y avaient bâti un temple sur le site de Tintignac. Au cours de l’époque gallo-romaine, le village gaulois se retrouva au croisement des voies romaines entre Armorique et Provence d’une part, Lugdunum et Burdigala d’autre part, ce qui permit sa prospérité et la construction d’autres temples, d’un théâtre et de bien d’autres bâtiments. Au VIe siècle le bourg se développa, suite à l’abandon du site de Tintignac, s’organisant autour d’un château dont aujourd’hui seule subsiste l’église.
À l’époque carolingienne Naves est le siège d’une importante viguerie et c’est à cette même période qu’apparaît le vocable de l’église de Naves : Saint-Pierre-ès-liens. Au XIIIe siècle, Naves devient prévôté. Le prévôt de Naves désigné par le chapitre de Tulle a un rôle tant religieux qu’administratif et judiciaire. Son pouvoir très important le fait devenir le « seigneur de Naves ».

La commune est créée à partir de la paroisse de Naves en 1790 et en 1794 elle absorbe la commune de Chaunac.

Un cadre naturel et historique

– Le site archéologique de Tintignac. Un remarquable ensemble gallo-romain où a été découvert en 2004 un « trésor » contenant entre autre des carnyx, célèbres trompettes gauloises, ainsi que différents casques tout à fait remarquables.
– L’église Saint Pierre-ès-Liens et son superbe retable du XVIIème siècle.
– La collection minéralogique du Docteur Puyaubert.
– Le viaduc autoroutier par le Belvédère.
Plusieurs sentiers de randonnées, fléchés, permettent de découvrir la commune, ainsi que diverses pièces intéressantes du petit patrimoine local, parmi lesquelles des fontaines, des puits et des fours à pain (pour la plupart fonctionnels).

Evolution contemporainePuits

L’époque contemporaine a vu Naves largement se développer et se « renforcer »sur le plan urbain. En effet cette commune a connu un boom démographique et de construction (habitat et économie).
Elle a été un carrefour ancien, elle est également un carrefour moderne entre la RD 1120 et la sortie 20 de l’A 89.
Hasard de l’aménagement du territoire, ce croisement est placé au niveau du site gallo-romain.
Naves est à la croisée des chemins, entre modernité et histoire, entre rural et urbain, entre anciens habitants et nouveaux arrivants.
Elle est l’entrée territoriale de la ville préfecture de Tulle, et elle s’affirme réellement comme tel depuis quelques années.
Cette commune toujours en mouvement, confirme son statut de carrefour d’avenir.